La productivité au travail: 6 musts à respecter

S’avoir s’organiser reste la clé de la productivité, mais attention à ne pas négliger d’autres aspects tout aussi importants…

On le cherche tous: le Graal pour la productivité au travail. Si certaines circonstances sont indépendantes de notre volonté, nous pouvons, en 6 points, être acteur.trice de notre efficacité. Voici comment:

1) Le b.a.-ba: s’organiser, s’organiser et… s’organiser.

On ne vous apprend rien, mais la productivité au travail passe avant et surtout par l’organisation!
On peut d’ailleurs catégoriser cette dernière en 3 sous-parties.

La sacro-sainte liste à bullet points

Coucher ses tâches et missions sur papier permet d’avoir une vue d’ensemble sur les actions à entreprendre et à faire un tri entre celles plus ou moins urgentes. Barrer une tâche au crayon ou cocher une case, qui n’a jamais retiré pleine satisfaction de ces deux actions ?

Photo d'une main cochant au stylo bic vert sur un papier une liste de tâches écrites en allemand
Nos voisins les Allemands, c’est bien connu, sont les rois de l’organisation !

Le calendrier électronique, ou les rappels bienvenus

Noter les rendez-vous sur le dos de la main au stylo bic, ça allait encore à l’école, mais passé 18 ans, c’est plus trop chic. C’est pour ça que les calendriers électroniques sont indispensables pour se rappeler d’un déjeuner avec Sylvie ou d’un meeting avec Patrick. En plus, des notifications peuvent nous rappeler nos évènements importants de manière régulière – si on a tendance à être tête en l’air…

L’organisation du bureau, la clé de la concentration

Eh oui, la productivité au travail passe aussi par le feng shui ! Plus votre bureau sera encombré, plus votre esprit le sera aussi. Gardez donc près de vous les essentiels: stylos, classeurs, carnets d’adresses, et virez l’inutile: pile de tasses de café, vieux courrier… Un bureau minimaliste au rangement efficace vous permettra de gagner du temps et vous assurera efficacité et concentration. IKEA est votre ami !

GIF d'une émission de télé où deux femmes habillées de manière décontractée passent le râteau dans un mini jardin zen.
La vue de votre bureau rangé devrait provoquer la même réaction.

2) Re(connaître) le besoin en pauses pour une meilleure productivité au travail

L’étude de votre chronotype vous dira si vous êtes plutôt du matin, de l’après-midi ou encore du soir, mais sachez qu’il est physiquement impossible de travailler non-stop toute la journée sans s’accorder un break. Grâce à votre chronotype, déterminez à quels moments de la journée votre baisse de concentration sera fatidique. Prévoyez tout simplement des pauses à ces moments-là ! Cela va de soi, mais si votre métier nécessite une interaction constante avec vos collègues, préférez une pause où vous serez seule.e pour recharger vos batteries. À l’inverse, si vous travaillez seul.e, l’interactivité à l’heure de la pause sera fort bienvenue.

GIF d'un des comédiens du trio de comiques français Les Inconnus qui dit "J'ai beau être matinal j'ai mal".
Même le père Ducrasse a fait son chronotype.

Et si on ne peut pas investir dans une chaise ergonomique, un standing desk ou encore un ballon de yoga, il est fort probable que notre corps nous maudisse à la fin de la journée: en effet, il n’est pas bon de rester toute la journée assis (et en faisant cela, on diminue notre espérance de vie !) Bougez donc régulièrement en allant chercher un café à la cafétéria ou une impression à la photocopieuse.

3) Les distractions nuisibles à la productivité au travail

Vous le savez vous même, une « pause » sur votre téléphone ne va pas vous aider à garder la tête dans le guidon lorsque vous devez rendre un travail pour le jour même. 3 minutes sur YouTube qui se transforment rapidement en 30 si vous naviguez de vidéo en vidéo et passez de suggestion en suggestion. La solution ? Mettre votre téléphone en mode avion, hors de portée de main, ou encore dans le tiroir du bureau de votre collègue. Tous les moyens sont bons pour vous tenir loin de vos addictions ! Pour finir, on le sait bien: les applications pour limiter vos temps de consommation sont malheureusement inefficaces, et donc bidon.

GIF d'un homme cassant son mobile avec un marteau dans son bureau.
Ne pas virer dans les extrêmes bien entendu.

4) Savoir baisser les armes pour mieux attaquer le travail

Vous vous acharnez sur une tâche depuis 4h et ne voyez aucun progrès ?
Vous pouvez passer à une autre tâche de votre to-do list, moins chronophage, qui vous permettra de souffler pendant un temps, pour revenir en force ensuite. Tout comme la nuit qui porte conseil, ne pas penser à quelque chose qui vous turlupine pendant un certain temps vous permettra de mieux prendre du recul. Et de revenir en force.
Vous n’arrivez pas à accomplir une tâche tout.e seul.e ? Vous vous sentez dépassé.e par le niveau de compétences requis ou la quantité de travail à faire ? N’hésitez pas à demander de l’aide à un.e collègue ou à déléguer à vos employé.es !

Illustration d'employés formant les lettres T E A M avec leurs corps.
Ensemble nous irons plus loin, même si cela implique de faire l’abécédaire avec nos mains.

5) La musique pour booster sa productivité au travail ?

Le débat reste et demeure: est-on plus productif en musique ? Si votre activité (par ex. Coach sportif) le permet et l’encourage, allez-y ! Il est vrai qu’un cours de vélo spinning est plus motivant avec une musique funky à 123 BPM plutôt qu’avec un fond sonore d’halètements et d’enrayages qui s’emballent. En revanche, ce genre de musique nerveuse vous desservira si vous êtes Chargé.e de relations publiques dans une entreprise et devez rédiger un document sérieux qui nécessite de la réflexion…et donc, du calme.
Et puisque l’exception confirme toujours la règle: si Pierre-Antoine, votre voisin d’open-space, tape bruyamment sur son clavier en reniflant toutes les 30 secondes, vous avez tout intérêt à vous isoler avec un casque réducteur de bruit ou à mettre un peu de musique pour favoriser votre productivité ! Toutes les clés ici.

GIF de Barack Obama en costume cravate qui dodeline de la tête en écoutant de la musique via des écouteurs
Savoir rester professionnel avec de la musique dans les oreilles

6) Se nourrir et boire intelligemment

Vous n’êtes pas du matin et vous skippez le petit-déj’ ? Coup de mou et déconcentration assurés dans la matinée ! Que l’on soit d’accord ou non sur le fait que le petit-déjeuner soit le repas le plus important de la journée, il vaut mieux s’assurer un départ solide pour affronter ses 7h de travail.
Si vous carburez au café, essayez de limiter votre consommation pour ne pas rendre les effets de ce dernier inutiles. Ainsi, vous ingurgiterez un petit noir uniquement dans le but de vous donner un petit coup de boost.
Pensez également aux repas du midi: le steak-frites a beau avoir l’air appétissant derrière la vitrine du self, il vous sera fatal lors de votre digestion, qui sera lente et assommante…!

GIF d'un dessin animé où l'on voit un plateau de cantine en train d'être rempli de légumes
Un repas sain et équilibré pour une journée toute en productivité !

Voici donc, en 6 points, comment améliorer votre productivité.
Si certains aspects vous semblent particulièrement pertinents ou si certains, au contraire, manquent à notre liste, n’hésitez pas à nous le faire savoir dans les commentaires ci-dessous !

Laisser un commentaire